Colde
📷 saybyuk (©saybyuk)

Colde

  • Nom réel : Kim Heesu (김히스)
  • Date de naissance : 10/05/1994
  • Statut : Chanteur, Compositeur – en activité
  • Genres : Hip-Hop, Rap, RnB alternatif, Soul, Mellow, Lo-Fi Hip-Hop, Folk
  • Label / agence / collectifs : CLUBESKIMO (2015 -),  HIGHGRND (2016 – 2018), WAVY (Avril 2018 -)
  • Appartient au duo : OFFONOFF (2015 -)

Réseaux sociaux de l’artiste

Notre sélection

 

Colde, de son vrai nom Kim Heesu, est un chanteur, rappeur et compositeur coréen. Il a commencé à se faire connaître en 2015 avec OFFONOFF, duo qu’il forme avec le producteur, compositeur et musicien 0Channel. Ensemble ils ont fait partie du label HIGHGRND jusqu’à sa fermeture début 2018. Fin 2015/début 2016 ils rejoignent également le CLUBESKIMO, collectif fondé par Millic et Dean. Depuis début 2018 Colde se concentre sur sa carrière solo, fondant par la même occasion le collectif/label WAVY.

Kim Heesu est né le 10 mai 1994 à Gwacheon où il a également grandi dans un univers plutôt exaltant. L’artiste a toujours souhaité s’épanouir dans la création, être un « créateur », que ce soit dans la musique ou le design et il a eu la chance d’avoir un soutien total de ses parents de ce côté-là. Dans une interview pour PREME MAGAZINE de mars 2019 il explique en effet que ses parents ont vraiment cru en lui et l’ont encouragé dans cette voie. Plus généralement, il confie aussi avoir beaucoup appris de la société coréenne elle-même, en tant qu’elle évolue rapidement. Ainsi, il a pu se nourrir d’une effervescence d’influences.

Pour revenir sur la musique, Colde explique dans une interview de mai 2018 pour AllKpop que c’est tout naturellement qu’il s’est mis à composer. D’abord avide auditeur et collectionneur de CD et 33 tours, il s’est progressivement mis à chantonner au fil des morceaux pour finalement se mettre lui-même à l’œuvre.

 

OFFONOFF : Des débuts aux côtés du producteur 0Channel

Et s’il y a bien une rencontre qui a dû être déterminante pour l’artiste, c’est bien celle de Seo Jiho, aussi connu sous le nom d’0Channel. Si l’on en sait peu sur ce qui les a conduits à collaborer ensemble, c’est néanmoins par le biais de leur duo OFFONOFF que Colde s’est dans un premier temps fait connaître du public. Ici je ne reviendrai que très brièvement sur le parcours d’OFFONOFF, un article leur est spécialement consacré, n’hésitez pas à aller le consulter ici.

Colde et 0Channel ont débuté ensemble sur SoundCloud en août 2015 avec le projet mood. puis une série de singles qui va leur permettre d’attirer l’attention du label HIGHGRND, sous label de la YG mené par Tablo leader d’Epik High, mais également de Dean qui va les repérer sur la plateforme de streaming musical et leur proposer de rejoindre le CLUBESKIMO.   

Ces événements se déroulent courant 2016 et vont contribuer à l’aboutissement qu’est boy. premier véritable album du duo sorti en juillet 2017 sur lequel on peut retrouver Tablo, Dean, MISO ou encore Punchnello et Rad Museum.

A partir de là et grâce à des titres tels que Cigarette, gold, good2me, Dance ou encore Photograph, les deux artistes vont considérablement gagner en notoriété avec pour consécration le titre de R&B Track of the Year des Korean Hip-Hop Awards 2018.

Un nouveau champ de possibilités s’ouvre alors à Colde qui va diversifier sa discographie en collaborant avec d’autres artistes.

La première en date n’est autre que l’Outro White AnxiEty de Code Kunst pour son album MUGGLES’ MANSION sortie le 28 février 2017.

Les autres collaborations qu’il sortira en 2017 seront exclusivement avec des membres du CLUBESKIMO. La première n’est autre qu’IGLOO de l’album VIDA du producteur Millic paru le 10 juillet 2017 sur laquelle on retrouve l’ensemble des chanteurs/rappeurs du collectif.

S’ensuit le 26 octobre de cette même année, le morceau Cloud de l’album Scene de Rad Museum sur lequel on retrouve également MISO et Punchnello.

Enfin le 28 novembre 2017, Colde prête sa voix au producteur 2xxx! pour Island (rough) de son album Life.

 

2018 : Carrière solo et création du collectif WAVY

Si l’on prend du recul sur ces trois premières années, on peut constater que les événements se sont plutôt rapidement enchaînés pour l’artiste. Et bien disons qu’en 2018 les choses vont encore s »accélérer.

Dans un premier temps, on va retrouver Colde sur des collaborations avec des artistes autres que ceux du CLUBESKIMO. Le 23 mars sur Comma de l’EP REWIND MY TAPE Part 1 du producteur Woogie avec également SHIN HYE GYEONG en collaboration. Et le lendemain, soit le 24 mars sur Visit You de l’album Upgrade III de Swings.

Mais 2018, c’est surtout l’année où Colde va véritablement faire ses débuts en tant qu’artiste solo.

Quelques jours après Comma et Visit You, le 28 mars, Colde va en effet sortir Your Dog Loves You accompagné par Crush son ami du CLUBESKIMO dont le MV sortira le 27 avril.

Le 3 avril on le retrouve également sur l’album Do worry Be happy de Primary & Anda (프라이머리 & 안다) pour The open boat, un morceau à l’atmosphère rétro électro.

Des débuts en solo donc, mais également la création d’un nouveau collectif : WAVY.

Le 14, 15 et 16 avril, Colde va chaque jour révéler un court extrait vidéo sur Instagram, avec tout simplement écrit wavy et une description renvoyant sur le compte Instagram @wavyseoul. On notera par ailleurs que le fond musical sur la vidéo du 16 n’est autre que l’instrumentale du morceau Yayaya qui sortira plus tard sur son album Wave.

Ce compte Instagram n’est autre que celui de WAVY, un projet avec lequel Colde a non seulement crée la surprise, mais a également longtemps suscité l’interrogation.

Si au moment de la rédaction de cet article, on sait que WAVY se présente officiellement comme un collectif d’artistes, ce n’est que vers juin 2019, avec la présentation de Jiwoo en tant que nouvel artiste du collectif, que l’intention derrière WAVY s’est un tant soit peu éclaircie. La limite avec le label reste néanmoins très floue, d’autant plus lorsque l’on constate que depuis la création de WAVY les sorties de Colde et Jiwoo sont créditées sur le nom du collectif.

Le 16 avril, Colde va également partager une reprise de DNA, chanson titre de l’album Love Yourself Her du groupe BTS. Ce cover signe d’ailleurs le début d’une longue série de collaborations avec le producteur musical Stally.

En mai, il est invité par Elo sur son album Gradation Vol. 1 pour le morceau Melt.

Le 10 juin on va ensuite le retrouver pour une nouvelle collaboration avec Code Kunst et Tablo pour le single rain bird ; à la fois nocturne et mélancolique.

Avec Cult Of Ya, il va aussi organiser un Pop Up Store ce mois-là, l’occasion de brièvement se produire à Londres et Paris.

Outre l’adaptation en MV du morceau homeless door de l’album boy. produit avec Rad Museum et bien évidemment 0Channel pour leur duo OFFONOFF, l’activité de Colde va rester relativement calme jusqu’en septembre où il va enfin sortir Wave, son premier album solo.

 

Wave, une affirmation créative

Wave sort officiellement le 13 septembre et compte 8 morceaux dont Yayaya en featuring avec Omega Sapien membre du collectif Balming Tiger et String avec SunWoo JungAh (SWJA).

Pour ce qui est des MV, avec Freedom réalisé par Kim Bongmin, Colde va faire du teasing pour l’album en sortant le MV un jour avant la sortie de Wave. Tandis que celui de Sunflower, réalisé par Yeom Woojin sort le même jour. A l’inverse il faudra attendre un mois, soit le 12 octobre, pour le MV de Move, une collaboration des réalisateurs Yeom Woojin et Kim Jiyeon. A noter que Colde avait déjà travaillé avec ces trois réalisateurs vidéo avec OFFONOFF pour certains MV de l’album boy.

Avec Wave, Colde a pris une direction artistique différente de celle propre à OFFONOFF, souhaitant explorer d’autres sonorités (N.d’Eli : je reviendrai sur ce point un peu plus loin dans l’article). Aussi l’artiste va collaborer avec d’autres producteurs musicaux. Sunflower a été produit par haventseenyou et hoiwave et n’est d’ailleurs pas sans rappeler le morceau After The Storm de Kali Uchis en collaboration avec Tyler, The Creator et Bootsy Collins. Un côté un peu rétro/groovy.

Move et Yayaya font probablement partie des morceaux les plus rythmés de l’album et ont tous les deux été produits par IOAH. Différemment de Sunflower, Move est néanmoins aussi Groovy, avec une rythmique (et notamment ce qui semble être un sample de caisse claire) plutôt marquée. Yayaya est sur une atmosphère plus Bouncy/Sautillante. La production est peut-être plus chaleureuse et il semble qu’IOAH ait utilisé un sample de métronome électronique, ou un son semblable pour la rythmique tandis que les variations de synthé apportent une certaine rondeur à l’ensemble.

Pour String, APRO a produit une instrumentale relativement épurée, dans un esprit ballade.

Enfin, le reste de l’album, soit Freedom, SPACE, Lovestruck et Please Love Me, a été composé par Stally. Le producteur semble d’ailleurs avoir une certaine affinité avec l’acoustique. Your Dog Loves You était déjà sur ce registre-là, et il en est de même pour Freedom, Please Love Me mais également en fond sur Lovestruck.

Et on est vraiment sur une pure interprétation ici, mais les thématiques du mouvement, de l’affirmation, semblent vraiment prégnantes dans cet album.

Le titre déjà, peut mener à cette conclusion. Wave, peut en effet littéralement se traduire de l’anglais par vague, ou onde. Mais le choix des instrumentales et les textes semblent également indiquer cela.

Comme dit précédemment, une bonne partie des instrumentales est plutôt rythmée, groovy, voire sautillantes pour certaines, détonnant pas mal avec l’univers plutôt Lo-Fi/Nocturne d’OFFONOFF. Ici on est sur un registre beaucoup plus lumineux.

Mais on retrouve donc également ce côté-là dans les textes.

L’idée du mouvement est par exemple littéralement présente dans des morceaux comme Move ou Yayaya et notamment leurs refrains.

Let’s make your movement and mine different,

Inside your rhythm and mine so we can attract each other

Us two, keep it movin’

Oh yeah Oh yeah yeah

Speak with your body

Move your neck back and forth

Une traduction grossière donnerait un :

Faisons en sorte de bouger différemment,

Afin que nos rythmes nous mène à nous rencontrer (j’étais pas sûre de la traduction de base, donc j’ai essayé d’interpréter l’idée, si quelqu’un à une meilleure traduction!)

Tous les deux, n’arrêtons pas de bouger,

Parle avec ton corps,

Bouge ton cou d’avant en arrière

Colde – Move | English Translation from the Youtube Channel Club Eskimo BR

I wanna make you groove

When it gets dark,

The way your body move

Until the morning,

I wanna make you groove

The waves that we’ve created,

The way your body move

Make it possible

Je veux te faire danser/bouger

Lorsque la nuit tombe

La façon dont ton corps bouge

Jusqu’au matin

Je veux te faire danser/bouger

Les vagues que nous avons crée

La façon dont ton corps bouge

Rend cela possible

Colde – Yayaya | English Translation from the Youtube Channel Club Eskimo BR

 

Mais on a aussi cette idée d’affirmation créative/artistique, notamment dans des morceaux comme SPACE ou Freedom.

Dans SPACE on retrouve entre autres des paroles qui affirment sa volonté de dépasser les limites créatives actuelles comme le « Turn off the television fuck you dude I’ll give a new vision – Eteint la télévision, je vais apporter une nouvelle vision »

Mais l’exemple le plus flagrant est bien Freedom, et cela expliquerait d’autant plus pourquoi il a choisi ce morceau pour ouvrir l’album. A première vue, lorsque l’on regarde les traductions disponibles sur Youtube, les paroles peuvent sembler un peu incohérentes, on ne voit pas forcément immédiatement où il veut en venir. Et finalement cela peut être vu comme un choix créatif. Le titre du morceau n’est autre que Freedom, soit liberté, et finalement les paroles ne sont autres qu’un discours libre. C’est comme s’il avait posé le flot de sa pensée sur papier. Et si les paroles mises bout à bout ne font pas forcément sens, on retrouve néanmoins cette idée commune de volonté de liberté, d’épanouissement, mais également de dépasser la norme, la convention sociale.

I’m glowing everywhere, aren’t I

This freedom is teaching me

That’s why you can’t stop me

That’s why you never do it

I’m displaying the picture you’re in

Call all your stuck-up kids

And throw a party

After wanting freedom

I’ve done everything for the sake of change

What is it that awaits me at the end of my life?

[…]

Think about it for a second, my picture,

Why is my picture so different from the other kids?

Je rayonne de partout n’est-ce pas?

J’apprends de cette liberté

C’est pour cela que tu ne peux pas m’arrêter

C’est pour cela que tu ne le fais jamais,

J’expose l’image sur laquelle tu es

Appelle tous tes enfants/gosses/gamins snobs

Et organise une soirée

Après avoir voulu la liberté

J’ai tout fait pour œuvrer au changement  

Qu’est-ce qui m’attend à la fin de ma vie

[…]

Réfléchis-y une seconde, mon image,

Pourquoi mon image est si différente de celle des autres enfants ?

Colde – Freedom | English Translation from the Youtube Channel Club Eskimo BR

 

Après cet album Colde ne va néanmoins pas s’en tenir là pour 2018 puisque le 8 octobre on le retrouve sur le single It Takes Time de Loco mais l’artiste va également nous faire la surprise d’apparaître sur la célèbre chaîne Youtube Colors.

C’est en effet le second artiste coréen après Dean à s’être produit sur la plateforme de mise en avant d’artistes basée à Berlin où le 29 novembre il a révélé le morceau (Shhh) sur une instrumentale d’APRO.

La version studio du morceau est disponible à partir du 18 décembre sur le double single Poem où l’on découvre également la chanson Wall.

 

2019 : De nouvelles collaborations, Love Part 1 et de nouvelles dates à l’international.

En 2019, Colde ouvre l’année le 24 janvier avec Loss, promu par l’agence SM Entertainment dans le cadre de la saison 3 de leur projet SM STATION où ils mettent en avant autant des artistes du label, que des artistes invités comme Colde.

Si février reste un mois calme pour l’artiste, mars va à l’inverse être riche en événements.

Au niveau des collaborations, on le retrouve sur deux projets. Le 10 avec nov pour le morceau Golden Hour de son album . On pourrait dire que ce morceau s’apparente à de la City pop, notamment pour le côté retro un peu oisif et léger. Le 19 mars, sort ensuite l’album d’Heize, She’s Fine, où il accompagne la chanteuse sur le morceau So, it ends? Un live clip sort d’ailleurs quelques jours plus tard, soit le 28 mars.

L’artiste ne cesse de gagner en visibilité et c’est d’autant plus vrai qu’il va être choisi par la branche coréenne de la plateforme HYPEBEAST pour un partenariat de promotion avec Louis Vuitton. La vidéo sort le 22 mars et on retrouve donc Colde aux côtés du rappeur Dok2 et du chanteur Crush, ainsi que de l’actrice/mannequin/chanteuse du groupe Girls’ Generation Jessica Jung et l’actrice/mannequin Kim YongJi pour un extrait vidéo présentant la collection d’écouteurs Bluethooth Horizon et de montres connectées Tambour Horizon.

Visibilité qui se démontre également par sa participation au SXSW festival se tenant du 8 au 17 mars. South by Southwest est un événement d’une certaine ampleur, tournant autour de la musique, du cinéma et des médias interactifs se tenant chaque année depuis 1987 à Austin. Cette année, la programmation du festival comptait entre autres des artistes comme Khalid, Billie Eilish, Open Mike Eagle, Phony Ppl ou Pink Sweat$, mais aussi CHUNG HA, le groupe iKON, Jvcki Wai et le MKIT RAIN.

Enfin, le 25 mars, Colde sort un nouveau cover, cette fois du morceau 곁에서 떠나가지 말아요 par 빛과 소금 (Kyunghoon Han) traduit en Please don’t leave me, my love. L’arrangement est une réalisation d’haventseenyou.

Un mois passe et finalement, après plusieurs semaines de teasing sur les réseaux sociaux, Colde va sortir un nouveau projet le 31 mai ; l’EP Album [LOVE] Part 1. La thématique de l’EP est dans la continuité de celle du premier numéro de son projet de Wavezine, une sorte de réflexion autour de l’amour, ses différentes facettes.

Sur un registre un peu mélancolique dans Love is a flower l’artiste/protagoniste questionne cette notion

Where’s the love ?

How to love ?

What think of love?

Yeah need your love

Où est l’amour,

Comment aimer,

Que penser de l’amour,

Oui, besoin de ton amour

Colde – Love is a flower

Comme son titre l’indique, I fxxking love you est littéralement construit comme une déclaration d’amour:

I do not remember any other words

I love you (x2)

I love you so much

I made this stupid song

There is no way to express it

I want to scream like this

I want to show my heart out

Je ne me rappelle d’aucun autre mot

Je t’aime (x2)

Je t’aime tellement

Que j’ai écrit cette chanson stupide

Il n’y a aucune façon d’exprimer cela

Je veux crier comme ça

Je veux te confier toute l’ampleur de mon amour.

Colde – I fxxking love you (사랑해) | English Translation from the Youtube Channel DT Macr

WA-R-R dans un autre registre aborde la passion à l’état pur (ou une relation toxique avec dépendance affective mais ça c’est une question de point de vue..)

Sometimes you’re too harsh

At times you heartlessly toss me to the side

And punish me with anxiety

Then I become a lost puppy

Walking with my head held low

I just want to be hold in your arms

Stabbed by your sharpened words

I bleed

You don’t even worry

Instead you teach me to heal by myself

But sometimes confusingly you give me loving attention

Then I don’t know what to do

I crumble

I fall apart

My heart crumbles

Don’t do this to me baby, a day without you

I don’t want to imagine

I can’t do anything, I’ll become a fool

I clearly said

The day I confessed my love for you

Whatever we may face that we won’t falter

But like riding a wave

You stir up my heart

Give me a life jacket so I don’t drawn

Love tests me

Checks the overdue homework

When I can’t solve it

Just help me out

When you find the answer

Give me bright smile

So I can’t think straight

Parfois tu es trop rude

De temps en temps, sans compassion, tu me rejettes

Et me punis par angoisse/anxiété

Je suis alors tel un chiot perdu

Marchant la tête basse

Je veux juste que tu m’enlaces

Poignarder par tes mots tranchants

Je saigne

Tu ne t’en soucis même pas

A la place tu m’apprends à guérir par moi-même

Mais parfois, de manière déroutante, tu me donnes de tendres attentions

Et alors je ne sais pas quoi faire

Je m’effondre

Je craque

Mon cœur s’émiette

Ne me fais pas ça mon cœur, je ne veux imaginer un jour sans toi

Je ne peux rien faire, je deviendrais un imbécile

Le jour où je t’ai confié mon amour j’ai été clair

Que quoi l’on puisse avoir à surmonter, nous n’allions pas fléchir

Mais comme si je surfais une vague, tu as éveillé mon cœur

Donne-moi un gilet de sauvetage afin que je ne me noie pas

L’amour me teste

Il vérifie les devoirs en retards

Lorsque je n’arrive pas à les résoudre

Donne-moi juste ton aide

Lorsque tu trouves la réponse

Donne-moi un sourire rayonnant

Afin que je puisse penser de façon cohérente

Colde – WA-R-R | English Translation from the Youtube Channel Miss Right

Qui dit amour dit également tendresse, et c’est un aspect que l’on retrouve dans Scent où les dimensions corporelle et sensible sont particulièrement exacerbées.

Mais également sur Endless love par exemple qui retranscrit un peu un sentiment d’épanouissement, de contentement avec peut être un côté un peu languissant. C’est un morceau à la fois bref et frais avec un côté visuel affirmé, notamment dans le travail de la production avec des sons référant à la vie quotidienne.

Pour revenir sur les ambiances, l’album est globalement très orienté acoustique et on retrouve d’ailleurs Stally sur une bonne partie du projet (I fxxking love you – avec KARL -, Scent, You don’t need my love). Love is a flower a été produite par Milena et haventseenyou, haventseenyou qui a donc aussi fait l’arrangement de 곁에서 떠나가지 말아요 (Please don’t leave me, my love). Love makes me jealous et son atmosphère un peu rêveuse/aérienne a été produit par hansen.

Hoiwave qui avait lui aussi contribué à Wave est présent sur la production d’Endless Love aux côtés de Milena.

Enfin, l’instrumentale de WA-R-R est une composition de Noden.

Plusieurs évènements vont rythmer le mois de juin. Au niveau de Wavy de nouveaux artistes vont officiellement rejoindre le collectif. Le chanteur/compositeur Jiwoo également membre du collectif fondé par Giriboy WYBH mais sous le nom de Hayake qui lui sert pour ses activités de DJ, producteur et rappeur. Mais également le directeur visuel honno a qui l’on doit la couverture d’album de [LOVE] part 1, mais aussi celle du single Your Dog Loves You, ou encore de l’album d’Epik High Sleepless in __________, de celle de MUGGLES’ MANSION de Code Kunst ou encore pour Balming Tiger.

Le 22 juin l’artiste va également se produire à Paris (video du concert ici)

Mais Colde semble aussi se mettre dans la composition pour d’autres artistes, puisque le 10 juillet Baekhyun du groupe EXO sort son album City Lights, et les paroles du morceau Diamond sont justement de Colde.

 

Une volonté d’explorer de nouveaux horizons musicaux

Les débuts solos de Colde ont pu en déstabiliser certains et beaucoup ont craint une rupture de sa collaboration avec 0Channel.

Néanmoins l’artiste est très clair à ce sujet et c’est quelque chose qu’il a encore réaffirmé récemment dans son interview pour PREME MAGAZINE, ses sorties solos ne signifient absolument pas la fin d’OFFONOFF.

Dans cette interview de mars 2019, l’artiste confie qu’il pense constamment à OFFONOFF, que c’est une partie indissociable de lui mais qu’après trois ans de création avec 0Channel, les deux artistes avaient besoin de faire leurs propres expériences créatives, de s’enrichir chacun de leurs côtés.

“I’m currently focused on my solo career, but I always think of OFFONOFF. It’s inseparable from me. If the past 3 years have been gravitating toward OFFONOFF, we are now spending our time individually, building up different experiences”.

Colde pour PREME MAGAZINE

Si vous avez écoutez l’album ordinary. de Punchnello, vous n’avez pu que faire le constat que les ambiances sont presque aux antipodes de celles dont nous a habitué OFFONOFF, pourtant l’intégralité de l’album a été composé par 0Channel.

Et de fait, cela va dans le sens de ce que Colde explique également dans cette même interview. Pour lui nous avons tous plusieurs facettes, et lui-même se retrouve dans plusieurs types de nuances en tant qu’artiste.

« I’m one shade as a part of OFFONOFF, and a different shade as a solo artist »

Je suis une nuance en tant que membre d’OFFONOFF, et une autre en tant qu’artiste solo

Colde pour PREME MAGAZINE

Il n’est donc pas non plus étonnant que l’artiste tire son inspiration de sources aussi vastes que diverses. Dans son interview pour PREME MAGAZINE il ajoute que son processus créatif peut être nourri par des films, des histoires intéressantes tirées de conversations ou tout simplement les idées qui lui passent par la tête.

Dans la continuité de la musique d’OFFONOFF, la dimension visuelle est prégnante dans les créations de Colde. Dans une interview de mai 2018 pour Allkpop, il explique d’ailleurs qu’il a tendance à écrire ses textes en fonction d’images, ou de scènes détaillées dans son esprit.

Plus généralement, plus que visuelle, on peut parler de dimension sensorielle dans la musique de l’artiste et c’est quelque chose qui se retranscrit notamment dans son nom de scène.

A plusieurs reprises, il a expliqué qu’il avait choisi le nom de Colde pour l’impression que dégage ce mot. Pour lui certains mots ont une certaine résonance, un effet particulier sur nous, et il apprécie cela.

Colde est directement une référence au mot anglais Cold, froid en français. Dans une interview pour Breakers, il raconte que si sa voix est plutôt froide il souhaite avoir une musique chaude et réconfortante, et que son nom viendrait entre autre de ce désir.

A l’image de la personnalité de l’artiste qui a longtemps donné une image plutôt réservée, le naturel et le minimalisme sont aussi des qualités qu’il cherche à dégager dans son œuvre.

Colde mentionne néanmoins également des influences musicales. Entre autres, il a déjà fait référence à des artistes tels que Chet Baker, Daft Punk, Childish Gambino, Kanye West, Nirvana, mais également Kendrick Lamar et Pharrell Williams avec qui il aimerait d’ailleurs collaborer.

En parlant de collaboration, il a notamment exprimé son désirer de travailler avec des artistes tels que IU, le groupe The Black Skirts et plus récemment, la rappeuse britannique IAMDDB ainsi que les artistes américains Goldlink et Frank Ocean.

Cette effervescence d’influences et d’inspirations se retrouve également dans les intérêts de l’artiste, qui apprécie autant la cuisine, l’échange, la lecture, les films évidement, ainsi que tout ce qui attrait à la mode et au vintage.

Pour la mode il faut cependant préciser que plus qu’un intérêt, c’est pour lui l’un des moyens d’expression les plus fondamentaux.

Pour finir cet article, si Colde a commencé la musique c’est avant tout car cela le rendait heureux, et c’est quelque chose qui le rendrait chaque jour plus heureux. C’est quelque chose qu’il souhaite partager avec les autres.

“I started music to be happy and it makes me happier every day. I want to share it with other people”

Colde pour PREME MAGAZINE

Discographie

Projets personnels

A contribué à

SoundCloud

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
Fermer le menu